Vous êtes ici

Pourriture estivale

Pourriture estivale
Sclerotium rolfssi

Maladies diverses

nuisibilité

1

Cette maladie est très répandue dans les parties les plus chaudes des zones tempérées.

Dégâts

Chauler pour relever les pH acides.
Limiter les arrosages et éviter tout excès d’humidité.
Prévoir un bon drainage du sol.
Effectuer des aérations régulières (réduire le feutrage).

Mesures prophylactiques

Humidité élevée.
Période humide et chaude survenant après une période sèche : germination des sclérotes.
Déséquilibre azoté, carence en phosphore et potassium.
Débris végétaux morts : développement des sclérotes.
Feutre abondant.