Vous êtes ici

Les fourmis sont de retour !

Biocides
09.06.2020

Connaître leur régime alimentaire pour mieux les contrôler.

Lutter contre les fourmis, qu’elles soient à l’intérieure ou à l’extérieur des bâtiments n’est pas toujours facile. L’utilisation d’un gel appât spécifique fourmis est à privilégier par rapport à des insecticides à large spectre utilisés en pulvérisation ou en poudrage.

Néanmoins, la réussite du contrôle total d’une fourmilière avec un appât fourmicide nécessite que le professionnel de la lutte antiparasitaire soit capable d’identifier les espèces présentes sur le site, de bien connaître leurs préférences alimentaires et les mécanismes qui les influencent. 

Un professionnel qui saura analyser le régime alimentaire des fourmis prendra des décisions éclairées concernant la sélection de l’appât le plus approprié.    

Les régimes alimentaires des fourmis sont très similaires à ceux des humains, car elles ont des besoins variables en molécules organiques telles que les glucides, les lipides et les protéines. 

  • Les glucides, nécessaires aux activités énergivores telles que la recherche de nourriture et la défense de la fourmilière sont essentiellement apportés par les miellats. Les miellats sont des liquides visqueux riches en sucres qui sont sécrétés par les insectes piqueurs suceurs de sèves comme les pucerons, les cochenilles ou les aleurodes.
  • Les lipides, nécessaires au stockage de l’énergie et à différents mécanismes physiologiques sont sourcés dans les graines mais aussi dans des insectes qu’elles capturent.
  • Les protéines, indispensables pour la reproduction, le développement des œufs et des larves sont également apportées par des insectes et autres arthropodes.

 

Préférence et saisonnalité des espèces

Il y a deux éléments clés que les professionnels doivent connaître lors de l'examen des régimes alimentaires des fourmis: (1) la préférence des espèces observées pour des aliments spécifiques et (2) l'effet saisonnier qui va modifier leurs préférences alimentaires. 

 

1)      Préférence des espèces

Bien que toutes les fourmis aient besoin de glucides, de lipides et de protéines pour se développer, des études ont montré que leur niveau de préférence varie d'une espèce à l'autre. 

Le tableau ci-dessous sert de référence générale pour les préférences alimentaires des différentes espèces de fourmis. Il peut aider à déterminer ce qui les attire sur le site et l'appât à utiliser pour cibler l'infestation:

 

Préférences alimentaires en fonction des espèces de fourmis

 

 

 

Les glucides

 

 

Lipides / Huiles

 

Protéines

Fourmi acrobate

Fourmi d’Argentine

Fourmi charpentière

Fourmi folle

Fourmi fantôme

Fourmis pot de miel

Fourmi odorante

Fourmi à grosse tête

Fourmi rouge

Fourmis pharaon

Fourmi des pavés

Fourmi à grosse tête

Fourmi charpentière

Fourmi folle

Fourmi rouge

Fourmi brigande

 

            (Modifié de Mallis, 2004 )

 

2)      Impact saisonnier

À mesure que les saisons changent, le comportement des fourmis et le régime alimentaire des colonies évoluent.

Le printemps est une période où la plupart des colonies de fourmis se concentrent sur la reproduction et le développement des colonies. Par conséquent, les fourmis se nourrissent principalement de lipides et de protéines qui assurent respectivement le stockage de l'énergie et la reproduction.

À l'approche de l'été et de l'automne, les colonies concentrent leurs besoins sur le maintien d'une population de fourmis plus importante ainsi que sur l'acquisition d'énergie par le biais des glucides.

 

Lutte contre les fourmis

Bien que les professionnels sélectionnent des d'appâts adaptés aux préférences alimentaires des fourmis, il est compréhensible qu'ils souhaitent également minimiser le nombre de produits dans leur « boite à outils ». 

L’ADVION GEL APPÂT FOURMI possède une matrice innovante et adaptée à toutes les préférences alimentaires des principales espèces de fourmis présentes en France et en Outre-Mer.

Un seul gel permet de gérer toutes les espèces de fourmis.

Pour obtenir un contrôle total et rapide de la colonie, le professionnel va positionner l'appât le long des pistes et à proximité des sites de nidification.

Lien fiche technique