Vous êtes ici

Oïdium sur feuilles, tiges et fleurs

Oïdium sur feuilles, tiges et fleurs

Oïdium

nuisibilité

1

Cette maladie se développe d’abord sur les feuilles âgées, voire les fleurs qui fânent. Rarement, elle touche les tiges et les fleurs jeunes. L'oïdium se rencontre rarement sur pensées.

Dégâts

En cas d'apparition des symptômes : réchauffer et aérer la serre, en veillant à avoir une bonne luminosité et un bon distançage.

Mesures prophylactiques

Une mauvaise aération.
Des températures basses.
De fortes variations de température.
Des hygrométries supérieures à 85 %.
Manque d’eau (substrat sec).